Projet pédagogique 2020-2021

Le thème choisi par l’équipe éducative pour cette année : “QUE D’EMOTIONS !”.

Les émotions à l’école conditionnent la socialisation de tous les élèves et leur réussite dans les apprentissages…

Savoir identifier, exprimer, réguler ses propres émotions et celles des autres sont des compétences psychosociales qui contribuent à la promotion de la santé des jeunes et favorisent la qualité du climat scolaire.

Les situations scolaires suscitent de multiples émotions (joie de réussir, plaisir d’apprendre, crainte de se tromper, colère d’avoir échoué, tristesse d’être rejeté par des pairs…)

Axe n°1:

  • Vivre ensemble,
  • S’épanouir dans un cadre respectueux de chacun,
  • Soutenir le lien école famille,
  • Favoriser l’ouverture au monde

Il s’agit:

  • D’être garant d’un climat de confiance, de bienveillance et de respect; au sein de l’équipe éducative, auprès des enfants et de leur famille.
  • De construire des passerelles entre le corps, la raison, et les émotions: aider l’enfant à grandir; 1/ intellectuellement (autonomie, apprentissages…), 2/ affectivement (dans un cadre rassurant, dans l’écoute, la confiance en soi),  3/ corporellement (EPS, responsabilités en étant acteur).
  • De reconnaître en soi et en l’autre les qualités et les capacités qu’il est possible d’apporter au groupe.
  • De faire vivre un climat de confiance et de réussite en classe.
  • De développer le sens de l’entraide et de l’écoute.
  • De vivre un projet de découverte des émotions au travers de différents moments de vie de classe, d’école

Les actions envisagées:

  • Favoriser le lien école/famille (mise en place d’une charte)
  • Travailler sur le vocabulaire des émotions
  • Favoriser les “messages clairs”
  • Les conseils de coopération
  • Accepter la différence
  • Vivre avec les autres et les respecter
  • S’approprier du vocabulaire pour structurer sa syntaxe en partant du vécu des élèves
  • S’ouvrir au monde pour devenir solidaire (bol de pâtes au profit d’une association)
  • S’appuyer sur les compétences de chacun, les intelligences multiples, mieux se connaître.

Axe n°2:

  • Améliorer les résultats des élèves dans le domaine de la langue: lecture et vocabulaire.

Il s’agit:

  • D’améliorer la maîtrise du vocabulaire.
  • De constituer un trésor de mots : envisager un temps de relecture (à l’oral ou à l’écrit) de la journée pour aider l’enfant à reformuler les apprentissages vécus dans la journée = conscientiser!
  • D’améliorer la compréhension en lecture.
  • De donner le goût de lire.
  • De développer des stratégies de lecture.
  • De se doter de repères littéraires.
  • De développer chez l’élève un comportement de chercheur de stratégies personnelles ou expertes.

NB: De nombreux élèves rencontrent des difficultés au niveau de la lecture, avec une lecture qui n’est pas fluide, une compréhension difficile sans qu’on comprenne bien ce qui fait blocage.

Les actions envisagées:

  • Enrichissement du lexique au travers des activités du quotidien et de situations ou projets spécifiques
  • Mise en place d’un référentiel dans chaque classe, outil qui s’enrichit au fil des années (point d’appui pour les productions d’écrits)
  • Développement de la capacité à saisir et manier l’organisation de la phrase
  • Des ateliers de lecture pour les élèves de cycles 2 et 3 (ROLL)
  • Mise en place de TBI dans les classes primaires: varier les supports pédagogiques
  • Enrichir nos bibliothèques de classe. Bibliothèque d’Ahuillé (RDV mensuel)
  • Intervention de personnes bénévoles : ateliers de lecture et plaisir de lire
  • S’appuyer sur la compréhension de consignes simples puis complexes, énoncés de problèmes
  • Alimenter le site de l’école au travers d’activités de production d’écrits, lien école/ famille.

Axe n°3:

  • Favoriser l’autonomie des élèves.
  • développer une attitude de chercheur, l’envie d’être acteur.

Il s’agit:

  • De mettre en place des classes à deux ou trois niveaux.
  • D’aider l’enfant à grandir, lui permettre de faire seul, de gagner en autonomie dans un climat sécurisant et bienveillant. Lui donner des repères, construire avec lui les outils de sa réussite.
  • De développer des compétences émotionnelles, de connaître des techniques pour mieux maîtriser ses émotions, d’apprendre à les réguler.
  • D’exprimer ses émotions et les comprendre.
  • De l’aider à se recentrer (découverte du monde, atelier de lecture, catéchèse, échange de service…).
  • De l’apaiser et l’aider à vivre le moment présent.
  • D’assurer la continuité des enseignements.
  • Associer les enfants dans la prise de décision concernant les espaces communs. Les règles élaborées avec les enfants seront mieux adaptées donc respectées.

Les actions envisagées :

  • En début d’après-midi, temps de relaxation, plaisir de lire (quart d’heure de lecture pour tous)
  • Reconnaître et nommer les 4 émotions de base
  • Langage oral : développer la compréhension, l’expression des émotions et l’empathie
  • Mise en place dans les classes d’un coin “je calme mes émotions”
  • Discuter avec les élèves de leurs stratégie de régulation des émotions (temps de langage rituel par exemple)
  • Élaborer un affichage explicitant les stratégies possibles pour réguler ses émotions si l’on se sent triste, en colère ou que l’on a peur
  • Pratiques corporelles de bien être
  • Aider les enfants en difficulté avec un support différencié et adapté, ex: ateliers Montessori, langues des signes…
  • Prendre en compte la diversité des élèves en les accompagnants dans leur processus d’apprentissage
  • Cour de récréation, gestion de l’espace pensée avec les enfants.

Les commentaires sont fermés.